2015: La croissance retrouvée

Groupe Socomec

 

Croissance 2015 Groupe Socomec

Croissance
  CA (M€)
  Effectifs

 

 

Résultat d'exploitation 2015 Groupe Socomec

Résultat d’exploitation (EBIT)
En M€
En % du CA

 

 

Financement 2015 Groupe Socomec

Financement de l’entreprise
 
Capitaux propres (M€)
  % d’endettement sur capitaux propres

 

Une dynamique retrouvée

En 2015, la chute des cours du pétrole et les politiques monétaires très accommodantes n’ont pas suffi à améliorer la croissance mondiale qui a légèrement chuté par rapport à 2014 (3,0 % contre 3,3 %). Une forte volatilité monétaire a fait son apparition, tandis que le rééquilibrage économique en faveur des pays développés s’est poursuivi.
La principale source d’inquiétude de l’année aura été le ralentissement de la Chine. Cette situation a affecté de nombreuses économies émergentes.
Les États-Unis, avec un PIB de 2,5 %, ont continué à tirer l’activité mondiale tandis que l’Europe retrouvait une croissance, certes modérée mais homogène, de 1,5 %. La France, elle, a progressé plus modestement à 1,1 %.

Dans cet environnement, SOCOMEC a signé en 2015 la meilleure performance de son histoire avec un chiffre d’affaires de 467 M€, en hausse de 9 % (+40 M€) aidé, il est vrai, par des effets de change favorables.
Au niveau géographique, l’Europe a progressé de 5 %, l’Afrique Moyen-Orient de 12 %, l’Asie de 14 % et l’Amérique du Nord de 56 %. L’Europe a été tirée par la Grande-Bretagne (+20 %) grâce aux effets de change et par l’Allemagne (+16 %) ; la France, elle, n’a progressé que légèrement (+1 %). L’Afrique Moyen- Orient a repris le chemin de la croissance après le repli de l’an dernier mais dans un contexte géopolitique compliqué. L’Asie est la grande bénéficiaire des impacts de change favorables de 2015. Enfin, l’envolée de l’Amérique du Nord reflète la vigueur du premier marché mondial et les efforts du Groupe pour s’y renforcer.
Par pôle d’activité, Critical Power Conversion, qui intègre désormais le Solaire, a progressé de 9 % avec le redressement des ventes de produits (+8 %) notamment en Europe du Nord et en Asie Pacifique, la partie Service progressant, elle, de 13 %. Power Control & Safety a crû de 13 % avec de beaux succès en Amérique du Nord (+53 %). Enfin, Energy Efficiency, progresse de 5 %, essentiellement en Europe et en Chine.
La pertinence des actions engagées en 2014 et poursuivies en 2015 se trouve ainsi confortée.
Par ailleurs, le levier de la croissance externe, insuffisamment utilisé depuis plusieurs années, a redémarré avec l’acquisition d’un distributeur suisse fin 2015. Cette tendance va s’intensifier en 2016 et de nouvelles acquisitions ont d’ores et déjà été réalisées.

Une situation financière toujours plus solide

L’an dernier, nous annoncions dans la note de synthèse financière que si l’embellie économique, qui commençait à poindre, se confirmait, « la rentabilité opérationnelle devait rebondir assez nettement ». C’est bien ce que l’on peut observer en 2015 avec une croissance du résultat d’exploitation (EBIT) de 13 % hors effets de change (et de 38 % avec effets de change !), portant ainsi le taux d’EBIT à 8,5 % du chiffre d’affaires contre 6,7 % en 2014. Les fonds propres de SOCOMEC, intérêts minoritaires compris, atteignent désormais 189 M€ et la trésorerie nette est excédentaire de 51 M€ au 31 décembre 2015.

 

Toutes les raisons pour continuer à regarder l’avenir avec sérénité

Les résultats 2015 scellent la justification des actions engagées depuis 2013. Le plan « Performance 2015 » ayant prouvé son efficacité, un plan « Performance 2016 » a été lancé. Les orientations sont alignées selon 4 axes : une croissance rentable (objectif d’un EBIT supérieur à 8 %), le renforcement des organisations, l’amélioration de la productivité et des investissements d’avenir. S’il reste encore du chemin à parcourir pour hisser la rentabilité de SOCOMEC à des niveaux proches de ses grands concurrents, ne doutons pas que la société s’en donne vraiment les moyens.