Paradise

Paradise, le réseau intelligent à l’échelle communale

Fruit des réflexions du CEA INES*, le projet Paradise** reconsidère l’évolution d’un réseau électrique au moyen d’une approche entièrement décentralisée : il propose de gérer l’intelligence du réseau au niveau des mailles communale et intercommunale via la notion de cluster électrique.

 

site_801_a_©SOREA.jpg
Le réseau électrique intelligent tient compte des bâtiments qui tantôt lui injectent tantôt lui soutirent de la puissance.

Les enjeux du projet

  • Définir une nouvelle architecture de réseau pour supporter l’intégration massive des énergies renouvelables distribuées et des véhicules électriques.
  • Modéliser la production, le stockage et le contrôle d’un réseau électrique à l’échelle de la commune : le cluster électrique.
  • Proposer les solutions techniques pour réaliser les clusters en utilisant le potentiel de l’électronique de puissance et des technologies de l’information.
Cette approche permettra de faire face plus efficacement aux nouveaux défis :
• De plus en plus de bâtiments sont tantôt producteurs tantôt consommateurs d’énergie ;
• Le réseau électrique doit prendre en compte les consommateurs d’énergie mobiles tels que les véhicules électriques.

Les solutions Socomec sont au coeur du concept de cluster électrique. L’innovation consiste à proposer des convertisseurs de stockage qui intègrent les éléments de pilotage du cluster et dont les règles de comportement sont définies en vue de garantir la stabilité et l’interopérabilité des clusters.

 

* Institut National de l’Energie Solaire.
** Photovoltaics grid integration with dIstributed Storage.

Paradise** en chiffres

  • Budget de 7,5 M€
  • Consortium de 7 partenaires
  • Durée du projet : 4 ans
  • Livrables :
    - Stratégie de contrôle-commande des convertisseurs
    - Évaluation technico-économique du réseau SOREA
  • Lieu : Rhône-Alpes