DIRIS Digiware M

DIRIS Digiware M

Passerelles de communication multi-protocoles

Les passerelles de communication DIRIS Digiware M-50 et M-70 constituent le point d’accès au système DIRIS Digiware en concentrant l’alimentation 24 VDC et la communication en un seul point.

 

Les M-50 et M-70 jouent le rôle de passerelle Ethernet pour tous les produits connectés sur le bus Digiware ou sur le bus RS485 et disposent d’un serveur web embarqué pour la configuration des paramètres réseau et la visualisation distante des données de mesure.

 

Les passerelles M-50 et M-70 offrent également une richesse fonctionnelle de part :
- l’extension de mémoire des appareils connectés,
- l’export automatique des consommations et données historisées vers serveur FTP(S),
- la notification par email en cas d’alarme sur un des produits connectés (SMTPS),
- la mise à l’heure automatique de tous les produits du système via SNTP.

Avantages

Plug & Play

• Passerelle directe Digiware et RS485 vers Ethernet.
• Autodétection des produits connectés.
• Configuration aisée via le serveur web embarqué.
• Très basse tension d’alimentation 24 VDC.

Connectivité avancée

• Sortie Ethernet permettant de communiquer selon des protocoles multiples: Modbus TCP, BACnet IP et SNMP v1, v2, v3 (crypté) pour répondre au besoin de chaque application de comptage et surveillance de l’énergie.
• Paramétrage en esclave RS485 possible pour, par exemple, communiquer les données de mesure vers un 2e automate.

Serveur web embarqué

WEBVIEW-M, embarqué dans la passerelle M-70 et disponible sans frais de license permet la visualisation et l’analyse des mesures temps réels et historisées grâce à des outils graphiques conviviables et accessibles à tous.

Cyber sécurité

Les passerelles M-50 et M-70 permettent de sécuriser l’accès aux données et de réduire le risque de cyber-attaque en utilisant des fonctions de Cyber sécurité se référant à la norme CEI 62443:
- navigation sécurisée en HTTPS par la mise en place de certificats TLS/SSL,
- push sécurisé des données (FTPS, SMTPS),
- blocage ou restriction de protocoles et services pour réduire la surface d’attaque,
- mise en place de firewall pour se prémunir des attaques par déni de service.