L'exemple de notre client ABC Grenoble dans sa démarche d'autoconsommation collective.

En ce début d’année, le programme immobilier ABC Grenoble (Autonomous Building for Citizens), porté par Bouygues Construction, est entré dans sa phase opérationnelle en ce qui concerne la mise en œuvre de son volet « Energie ». L’objectif consiste à tendre vers une autonomie énergétique en maximisant la consommation de l’énergie photovoltaïque produite localement, via une démarche d’autoconsommation collective.

L’autoconsommation collective, comment ça marche ?

L’autoconsommation collective consiste à unir, à l’échelle d’un bâtiment ou d’un quartier, une ou plusieurs sources de production d’électricité et des consommateurs particuliers et / ou professionnels. Les parties (producteurs et consommateurs) sont liées entre elles au sein d’une Personne Morale Organisatrice (PMO), dont le rôle consiste à fixer la clé de la répartition production / consommation. Le gestionnaire du réseau de distribution, auquel sont raccordés les producteurs et les consommateurs, fournit les informations nécessaires au fonctionnement et à la facturation de l’opération.

Quelles sont les avantages de ce système ?

Les opérations d’autoconsommation collectives, ont pour principal objectif de rendre les consommateurs acteurs de la transition énergétique. Ils ne sont plus seulement des consommateurs, mais des contributeurs responsables d’une démarche de décentralisation de la production électrique au plus près de sa consommation. L’autoconsommation permet de favoriser le déploiement des énergies renouvelables, et grâce aux systèmes de stockage de faciliter leur intégration dans le système électrique.

Quelle mise en œuvre dans le programme ABC Grenoble ?

Afin de répondre aux ambitions énergétiques du programme immobilier ABC Grenoble, un système énergétique reposant sur 3 éléments clés a été mis en oeuvre :

un ensemble de centrales photovoltaïques totalisant 213 kWc a été installé sur le toit des bâtiments par la société SOLSTYCE,

un système de stockage de l’énergie sur batteries, conçu par Socomec, permet de maximiser la consommation de l’électricité produite localement, sur la base d’estimations quotidiennes produites via l’EMS (Energy Management System) de Bee Bryte,

la gestion du projet d’autoconsommation par le groupe GEG qui fédère au sein d’une convention les consommateurs participants à l’opération et GEG ENerR, l’exploitation des centrales photovoltaïques.

Illustration de l'installation mise en place

Schéma_autoconsommation_collective_fr

Si les avantages environnementaux de l’autoconsommation collective sont une évidence, l’approche économique reste à démontrer. Le prix du kilowatt consommé sera proche du tarif réglementé, car les consommateurs devront contribuer à l’amortissement de la centrale photovoltaïque et du système de stockage, mais aussi payer le TURPE (Tarif d‘utilisation du réseau public d‘électricité) et les diverses taxes.

Hubert Hoeltzel Responsable Marketing de la BU Energy Storage de Socomec